Histoire

Lucien Faubert (1900-1985)

Il appartient à l’imagination de Lucien Faubert d’implanter un parcours de 9 trous de golf à l’aube de ses soixante ans et d’y faire construire un pavillon d’accueil à une époque même où la société percevait comme normal et usité de décéder dès l’âge de 55 ans.

Mais, en plus d’y intégrer quelques années plus tard, un second parcours de 18 trous cette fois-ci, et, de récidiver vers l’âge de soixante-dix ans, en ajoutant un troisième parcours de 18 trous, il fallait dès lors et de façon peu singulière, posséder en soi-même un degré de détermination hors de l’ordinaire, une confiance absolue en ses capacités ainsi qu’un sens des responsabilités hautement aiguisé.

La plus grande qualité de cet homme se révèle, sans aucun doute, dans la justesse de sa propre lecture de l’environnement dans lequel il se retrouvait.

Somme toute, Lucien Faubert fut à son époque non seulement un travailleur infatigable mais encore plus, un très grand visionnaire.